Fête des pères 2012

Fête des Pères 2012
Paroisse St-Enfant-Jésus, Église Saint-Marcel
Quand Père Guy m’a demandé de faire un témoignage à la fête des pères, évidemment cela m’a gêné… De quoi allais-je bien pouvoir parler? Décrire ma vision de la paternité serait un peu trop long et difficile. En fait, ma vision est à construire puisque je n’ai que 2 ans d’expérience…
Je vais donc vous parler de Julie, de la joie que je ressens d’être son papa. Ce n’est pas parce que c’est ma fille, mais Julie est vraiment extraordinaire. Dès que j’ai entendu son petit cœur battre dans le ventre de Chantal, je suis tombé en amour avec elle. Mais c’est à sa naissance que j’ai compris le miracle de la vie! Ce petit trésor m’a fait comprendre, un peu, la grandeur de notre Dieu! Mon épouse Chantal et moi n’y étions que pour peu de choses dans la beauté et la perfection de cette enfant! Elle a son petit caractère bien à elle; elle déteste qu’on lui tienne les mains et ce, depuis le jour de sa naissance. Ce jour là, je croyais que mon cœur lâcherait , tellement le flux d’amour était intense! Je brûlais d’amour pour ma femme qui venait d’accomplir une tâche si importante que Dieu a jugé que seules les femmes pouvaient la supporter… Je brûlais d’amour pour mon enfant. Et je brûlais d’amour pour Dieu. C’est vraiment à ce moment là que je feu de ma foi a rejailli de ses cendres et que j’ai trouvé que je devais le remercier à tous les jours pour sa bonté envers moi et ma famille et pour lui rendre gloire pour sa toute-puissance. Je vois maintenant la perfection de son œuvre en toute chose en tous les humains.
Et je parle souvent de Jésus avec Julie. C’est beau de voir l’innocence et la pureté du cœur d’un enfant. Le soir avant de se coucher, elle fait son signe de croix et nous disons un Notre Père et un Je vous salue Marie. Elle la connaît presque par cœur, à seulement 2 ans! Quand on lui montre des photos de son baptême, elle nous dit que cette photo a été prise le jour où elle est devenue l’amie de Jésus. Elle en parle souvent et elle adore prier. Un ami très cher lui a récemment offert un petit livre sur Marie et je pense qu’elle le lit pratiquement à tous les jours. Elle adore venir à la messe pour prier le petit Jésus. Même si elle semble trouver la messe longue des fois, je suis sûr qu’elle vient y trouver une présence, une certaine communion. Les voies du Seigneur sont impénétrables, je ne peux pas savoir ce qui se passe entre elle et Lui. Mais je vous assure qu’il se passe quelque chose.
Pour terminer, je vous demande de prier pour notre deuxième enfant. Nous saurons demain si c’est un garçon ou une fille. Priez avec nous pour qu’il soit en santé et qu’il aime autant le bon Dieu.
Que Dieu bénisse les papas! Bénies aussi soient les mamans, qui nous guident à devenir de bons papas. Et rendons grâces à Dieu pour nos enfants qui nous amènent plus près de Son Amour!
Mathieu Binette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *