Merci mon Dieu pour tous ces missionnaires de Montréal!

mission jeunes
Hier soir, j’ai eu la joie de participer à la rencontre de lancement de l’année pastorale de la Mission Jeunesse du diocèse de Montréal . Je mets l’emphase sur le mot joie, car c’en fut toute une de rencontrer autant de chrétiens ayant le feu ardent de faire connaître Jésus aux jeunes de 0 à 35 ans! (D’ailleurs, si une petite chose m’a bien attristée, ce fut de réaliser que très prochainement, je ne serai officiellement plus considéré comme un “jeune”…). J’ai entendu hier que plus de 300 organismes, communautés, fraternités et paroisses sont dévouées à cette mission. Toutes les personnes avec qui j’ai eu le bonheur sincère de discuter m’ont parues aimer le Christ autant, sinon plus que moi. Je n’ai rencontré personne de “blasé”.
Les échanges que nous avons eues nous a permis de tisser des liens grâce auxquels nous pourrons rejoindre plus de jeunes et diversifier notre offre. Car c’est une chose importante que j’ai retenue: si une année donnée nous avions 50 jeunes en parcours de foi, nous devrions avoir 50 jeunes l’année d’après impliqués dans des activités, en paroisse ou non. S’il ne nous reste que 10 jeunes l’année suivante de leur confirmation, c’est que notre offre missionnaire d’évangélisation souffre de diversité. Malheureusement, comme les paroisses manquent souvent de fonds et que l’évangélisation des jeunes est malheureusement loin d’être la priorité des conseils de fabrique (c’est une grave erreur de jugement), nous ne pouvons pas offrir 10 activités pour les jeunes. D’où l’intérêt de savoir ce qui se fait dans les paroisses voisines, afin de pouvoir orienter nos jeunes qui ne se retrouveraient pas dans les activités offertes dans notre propre paroisse.
On nous a également rappelé que, pour un jeune, les activités en paroisse ne sont pas et ne doivent pas être leur unique priorité. Les activités scolaires et parascolaires, familiales, sportives, amicales, etc sont toutes aussi importantes que les activités pastorales. Venant de l’organisation recevant son ministère directement de l’archevêque, l’avertissement vaut la peine d’être entendue! Comme nous aimerions que Jésus-Christ devienne une priorité pour ces jeunes! C’est pour cette raison que nous devons prendre garde de laisser cette liberté aux jeunes de ne pas devenir cette catégorie de bénévoles très répandus dans nos paroisses: les “tlm“: Toujours Les Mêmes”… Ainsi, ils pourront à leur tour être les ambassadeurs du Christ dans leurs vies quotidiennes, dans leurs autres activités.
Finalement, j’ai été convaincu de l’importance des Journées Mondiales de la Jeunesse pour les jeunes qui y participent et pour l’avenir de notre Église. Je veux définitivement faire quelque chose pour qu’un groupe de mon secteur (ma paroisse et les paroisses voisines) se mette en route vers Panama en 2019!
Suite à cette rencontre, j’ai pensé que nous pourrions découvrir ensemble les organismes qui oeuvrent sur le territoire du diocèse de Montréal. Je ne me contenterai pas seulement de “copier-coller” leurs sites webs. Je vais aller à leur rencontre et vous présenter des articles uniques sur mon expérience vécue lors de cette rencontre. Petit à petit, ce blogue que j’ai créé il y a plusieurs années commence à s’imprégner d’une vision. Vous pourrez me suivre dans mon parcours de foi et je vous partagerai mes expériences de manière plus assidue. En espérant que ce témoignage donne envie à d’autres de faire fructifier ce don de la foi qu’ils ont reçu! J’espère que vous oserez partager les billets de ce blogue sur vos médias sociaux. Si vous avez envie de me contacter pour échanger, j’en serais ravi! Vous pouvez m’écrire en cliquant sur le lien qui est affiché sur mon blogue.
Je vous laisse avec ce vidéo décrivant ce qu’est la Mission Jeunesse de Montréal:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *