Le site web de votre paroisse: qu’oss ça donne?

site web de votre paroisse

À quoi nous sert d’avoir un site web?

Le semainier paroissial est un outil de communication pour parler aux membres fidèles de notre communauté
Le semainier paroissial est un outil de communication pour parler aux membres fidèles de notre communauté

Si nous désirons que le site soit une espèce de « feuillet paroissial » virtuel, ou encore une « bibliothèque et archives paroissiales », nous organiserons le site de cette façon : Une belle photo de l’extérieur de l’église avec, en-tête, les coordonnées de l’église. Ensuite, nous retrouverons les membres du personnel avec leur numéro à contacter. Suivront les nouvelles de la semaine, c’est-à-dire les intentions de messe ainsi que les deux ou trois activités à venir qui rechercheront des participants (rares sont les bonnes nouvelles sur des activités passées!). On pourra lire un mot du curé, une prédication ou un approfondissement d’une Parole de la Bible, ou encore une suggestion de lecture. La brochure se terminera toujours par une liste des commerces locaux qui auront généreusement participé au financement du document.

Cette façon d’organiser le feuillet paroissial est-elle efficace?

Pour répondre à cette question, il faudra préalablement avoir fixé des « mesurables ». Ainsi, si l’objectif est de s’assurer que tous les fidèles paroissiens soient au courant de l’intention de la messe de mardi prochain, on pourrait faire un sondage la semaine suivante avec une question : « À quelle intention la messe de mardi dernier a-t-elle été célébrée? ». Là, vous vous dites « Mais personne ne regarde ça, à part la personne qui a demandé cette intention ! ». Ok. Seriez-vous plus à l’aise de leur demander : « Nommez deux activités à venir qui ont été annoncées dans le semainier de la semaine dernière »? On pourrait aussi demander : « Nommez deux commanditaires du semainier », mais les réponses (ou plutôt l’absence de réponses) risquerait de mettre en péril le financement de ce précieux outil de communication…

Comprenez-moi bien : je ne dis pas que le semainier est inutile. Je voudrais seulement soulever la question de l’efficacité actuelle de l’outil. Nous n’exploitons pas suffisamment le potentiel de cet outil et le fait que nous ne nous posions pas la question de l’objectif clair d’écrire une chose ou une autre dedans y est pour beaucoup. Gageons que peu de gens lisent le semainier. Pour ma part, je peux vous dire exactement ce qui se trouvera dans le feuillet paroissial de dimanche prochain dans ma paroisse, parce que c’est toujours le même format, avec une publicité pour le cimetière en page centrale. Je parie 100$ que lorsque vient le temps de faire le semainier de la semaine, on reprend le fichier « Word » de la semaine précédente et on change à peu près 1/3 du contenu. Les 2/3 restent pareil. À une époque où même la télévision, cette boîte à images qui bougent à une vitesse folle, doit réinventer sa façon de nous surprendre afin de nous garder fidèles, c’est peu dire!

Quoiqu’il en soit, cet outil de communication, aussi bien utilisé soit-il, s’adressera toujours aux paroissiens qui fréquentent déjà la paroisse. Le site web d’une paroisse devrait donc toujours répondre à cette question que se  pose le nouveau visiteur: « Qu’y a-t-il là-dessus pour moi »? La réponse que nous offrirons se trouvera donc  plutôt dans la recherche du sens profond de la vie et dans la communion de la communauté, que dans la mise en ligne du feuillet paroissial et l’histoire de la paroisse, aussi intéressante soit-elle.

Un site web : un outil de vente!

L’objectif de toute organisation, y compris les organisations religieuses catholiques, c’est la croissance. Une organisation qui n’a pas de croissance versera irrémédiablement dans la décroissance et, si aucune action n’est prise, vers l’extinction. Toute organisation qui vise la croissance aura deux objectifs : vendre plus, à plus de gens. Ce langage peut paraître choquant pour nous, Catholiques. Mais si on y pense bien, nos frères protestants américains, eux, n’y voient aucun problème. Et on peut dire que leurs Églises sont en croissance soutenue.

« Faites-vous des amis avec l’argent trompeur ! Ainsi, quand l’argent n’existera plus, Dieu vous recevra dans sa maison pour toujours. » (Lc 16, 9)

Les gens sont habitués au langage de la vente. On pourrait même dire que le langage de l’argent est le seul que certains puissent comprendre. Ne serait-ce pas d’abord vers eux que nous devrions aller, sur la toile, vers ceux et celles qui ont perdu le sens de la communion au profit de la consommation et de l’individualisme? Le site web d’une paroisse devrait donc toujours répondre à cette question que se  pose le nouveau visiteur: « Qu’y a-t-il là-dessus pour moi »? La réponse que nous offrirons se trouvera donc  plutôt dans la recherche du sens profond de la vie et dans la communion de la communauté, que dans la mise en ligne du feuillet paroissial et l’histoire de la paroisse, aussi intéressante soit-elle.

Structure du site web d’une paroisse

Selon moi, l’objectif du site web devrait donc être d’atteindre un nouveau public, celui qui ne met pas les pieds dans notre église et qui cherche à satisfaire, à travers toutes sortes d’idoles, sa soif que seul le Vrai Dieu Vivant puisse étancher. Le site devrait donc être structuré en fonction du processus d’évangélisation, tel que proposé par le Système des Cellules Paroissiales d’Évangélisation :

Le processus d'évangélisation des Cellules Paroissiales d'Évangélisation
Le processus d’évangélisation des Cellules Paroissiales d’Évangélisation
Étape Moyen
Prière Suggérer des intentions de prière, donner des prières à réciter.
Service Offrir nos services gratuitement et insister pour que les gens y souscrivent
Partage Des témoignages de paroissiens, des articles sur l’expérience de paroissiens sur des activités passées
Explication Expliquer la position de l’Église, en vos mots, sur les questions les plus épineuses de notre époque : sexualité, mariage et célibat, avortement, euthanasie, etc. Publier les homélies de prêtre de votre paroisse, en vidéo si possible
Invitation Un calendrier clair et invitant; des formulaires d’inscription en ligne avec la possibilité de payer en ligne par carte de crédit; un système de chat permettant de répondre instantanément aux étrangers qui vous contactent.
Cellule Inviter à des petites réunions, des petits groupes, en dehors de la messe dominicale. Offrir des activités variées telles que la prière, l’étude de la Parole de Dieu, la musique et la liturgie, des activités sociales, etc.
Paroisse Des nouvelles de la paroisse, les besoins financiers et les enjeux, etc.

Conclusion

Toutes les paroisses qui me contactent désirent rejoindre les jeunes qui, en grande majorité, ne viennent pas à l’église à cause d’un manque d’intérêt et de préjugés défavorables envers une religion qui leur paraît contraignante et culpabilisante. Le site web de votre paroisse devra donc, au contraire, exprimer la liberté chrétienne et la joie de la communion ecclésiale. Ce site est la couleur locale de cette Communion universelle d’un peuple heureux, joyeux et libéré du péché par la mort et la résurrection de Jésus, le Christ, le Fils du Dieu Vivant ! Le site web de votre paroisse ne doit pas s’adresser à vos fidèles paroissiens qui ont besoin des nouvelles ordinaires. Ces informations se retrouvent facilement dans votre semainier paroissial ou, à la rigueur, plus loin dans votre site. Le site web de votre paroisse, c’est une publicité qui contient un message que l’internaute découvre au fil des clics. Ces clics auront été pensés et organisés en fonction de cet objectif qui est de donner envie de connaître et aimer Jésus et qui doit toujours conclure avec un formulaire de contact, auquel vous vous empresserez de répondre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *