Toute conversion est toujours inspirante pour le disciple de Jésus Christ, mais la conversion de Justin Bieber, parce qu'elle est publique et qu'elle se déroule en direct sous nos yeux par le biais de sa musique et de son compte instagram, est "spectaculaire". 

La conversion de Justin Bieber

Toute conversion est toujours inspirante pour le disciple de Jésus Christ, mais la conversion de Justin Bieber, parce qu’elle est publique et qu’elle se déroule en direct sous nos yeux par le biais de sa musique et de son compte instagram, est « spectaculaire ».

Car la conversion de Justin Bieber est réellement authentique, on ne peut en douter si on prend le temps de parcourir un tant soit peu sa musique et ses publications sur le réseau social. Personnellement, j’ai découvert Justin avec son single « Love Yourself« , qui m’a fait beaucoup de bien durant la dure période de ma séparation avec ma première épouse (une nullité de mariage a été déclarée dans ce cas). C’est au moment où j’ai commencé à m’intéresser à son travail qu’il a annoncé sa conversion, grâce à l’Église Hillsong, à Los Angeles.

Premier album de Justin Bieber
Justin Bieber avait 16 ans à la sortie de son premier album, My World 2.0, en 2010.

Avant de m’y intéresser, tout ce que je savais de lui, c’est qu’il était un jeune chanteur pop d’origine canadienne, de qui de milliers de jeunes adolescentes, beaucoup plus jeunes que moi, avaient le béguin. C’était la saveur des années 2010, comme tant d’autres teen-idols avant lui. Puis, ses frasques ont commencé à faire les manchettes. Le jeune Bieber se révoltait, comme tout adolescent à peu près normal. Seulement, en ce qui le concernait, chacune de ses frasques était rapportée publiquement. On a tranquillement commencé à dire que Justin était ce qu’on appelle aujourd’hui un thug (mon père aurait dit un bum, les français, une « racaille »).

Consacrer sa vie à Jésus

En 2017, « stupeur et tremblements » pour les fans de la jeune vedette. Se disant exténué d’avoir fait 150 spectacles en 18 mois, il annule les 14 derniers spectacles de sa tournée. Mais dans les coulisses, la rumeur veut que la véritable raison de l’annulation du reste de sa tournée soit son désir de se consacrer à Jésus. Les plus cyniques y voyaient un coup de pub, allant même jusqu’à présumer de la fondation prochaine d’une Église Bieber… Quant à moi, je me suis dit qu’il faudrait attendre la sortie de son prochain album pour nous faire une idée.

Justin Bieber épouse Hailey Baldwin en 2018
En 2018, il épouse Hailey Baldwin, une mannequin qu’on a pu apercevoir à la télévision américaine. C’est à l’Église pentecôtiste Hillsong qu’ils se sont rencontrés.

Les signes de la conversion de Justin Bieber sont timides sur « Changes », paru en 2020. Mais sur son compte instagram, on pouvait bien le voir témoigner, presque quotidiennement, de ce qui se passait en lui, de la relation qui se développait entre Jésus et lui.

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Bieber (@justinbieber)

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Bieber (@justinbieber)

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Bieber (@justinbieber)

GLISSEZ VERS LA DROITE POUR VOIR PLUS DE PUBLICATIONS

En 2021, la lampe ne peut plus être cachée sous le boisseau. L’amour est au coeur de l’album le plus récent de cet excellent musicien. En effet, Justin Bieber n’est pas seulement beau gosse : il est un musicien très talentueux, multi instrumentiste. Pour vous en convaincre, je vous supplie de regarder cette vidéo jusqu’au bout et d’essayer de ne pas pleurer. En tout cas, cette chanson sera assurément jouée dans plusieurs mariages relilgieux des prochaines années.

Un témoignage de foi à partager aux plus jeunes

Être adoré comme une idole peut certainement troubler la perception que l’on peut avoir de soi. Il a été une star de la pop, puis un rappeur voyou, avant d’accepter l’amour de Dieu et de mettre le Seigneur Jésus au centre de sa vie et de son mariage. L’exemple de sa conversion peut certainement inspirer des plus jeunes qui ont grandi avec lui et qui, comme lui, vivent l’angoisse devant ce vide existentiel nourri par la culture de la consommation et de l’individualisme. La joie véritable qu’il affiche aujourd’hui, et ses nombreux micro-témoignages « circonstanciés » sont authentiques. Si vous exercez un ministère auprès des jeunes, je vous encourage fortement à survoler le compte instagram de ce fils de charpentier. Vous y trouverez assurément des perles à partager lors de vos prochaines rencontres avec les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez-moi un commentaire!

Le contenu vous a plu ou non? Auriez-vous une autre question dont vous aimeriez traiter?

Laissez-moi un commentaire!

Partagez cet article à vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin