Le bon pasteur, le bon leader

le bon pasteur, le bon leader
Source image: http://www.lanouvellerepublique.fr

Aujourd’hui, ce passage de la Bonne Nouvelle me parle de leadership. L’enclos des brebis, c’est  l’Église, le peuple de Dieu. La porte c’est Jésus. Il est le Chemin. Si un leader ne passe par Jésus pour prêcher et mener sa communauté, il est un voleur et un brigand.

Le portier, c’est l’Esprit Saint. Si le pasteur, le leader (de cellule) se « connecte » à Jésus, Jésus lui ouvrira la porte et il lui donnera accès au cœur, siège de l’intelligence, de la compréhension, et de l’affectivité de ses brebis. Le leader invite à la cellule, à la communauté, une personne à la fois, en considérant chaque brebis pour ce qu’elle est, son contexte, son histoire, et en considérant aussi sa valeur inestimable d’enfant de Dieu. Le pasteur les mène dehors : hors du monde, hors de l’esclavage. Il conduit les brebis vers des prés d’herbe fraîche pour les y faire reposer.

Dieu ne sait compter que jusqu’à un. (Raniero Cantalamessa)

Les brebis doivent connaître leur pasteur. Ils doivent avoir une relation interpersonnelle avec leur pasteur. S’ils n’en ont pas, les brebis n’écoutent pas le pasteur car elles n’écoutent pas un étranger. Le leader doit connaître et aimer chacune de ses brebis. Le berger ne laisserait-il pas 99 brebis pour retrouver celle qui est perdue, même si c’est la plus rebelle et la galeuse du groupe? Même cette brebis égarée écoutera la voix de son pasteur si elle se sent aimée de lui. Au contraire, elle se cachera dans le buisson en l’entendant approcher si elle en a peur.

Ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands : les saducéens, les pharisiens et les scribes ne cherchent pas l’intérêt premier de Yahvé, mais ils cherchent à entretenir leur temple et à sauvegarder le judaïsme de la menace païenne. Ils font taire les réformes proposées par Jésus et exploitent la misère des croyants pour maintenir leur système, leur institution.

Jésus, lui, le portier, veut conduire les brebis dehors, en liberté (mais sans se perdre). Le leader qui garde les yeux fixés sur Jésus fera entrer et sortir ses brebis de l’enclos, il les mènera et ils trouveront un pâturage. Jésus nous donne la vie, et il nous la donne en surabondance!

A propos Mathieu Binette 75 Articles
Je suis père d'une famille de 4 enfants, bientôt 5. J'étais cadre dans une compagnie de télécommunications avant de me consacrer à temps plein aux études en théologie. Pour arrondir les fins de mois, je rends service aux communautés chrétiennes (paroisses, diocèses, mouvements, etc) en tout ce qui touche le web : sites, médias sociaux, etc. J'ai aussi étudié la conception sonore assistée par ordinateur en 2002.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*