Mathieu Binette.info

Le meilleur conseil du commandant Piché

Depuis que j'ai entendu le commandant Piché, il a fallu que mes "bottines suivent mes babines", comme on dit.

Le commandant Robert Piché est un pilote de ligne célèbre pour avoir sauvé la vie de 293 passagers et 13 membres d’équipage en posant son Airbus 330 en toute sécurité, après avoir plané au dessus de l’océan Atlantique durant 20 minutes, sans moteurs. Son sang froid héroïque a été acclamé dans le monde entier et, contrairement à Piché, tous les pilotes d’expérience qui ont refait le vol en simulation n’ont pas réussi à éviter le pire. Suite à ce sauvetage, il a sombré dans l’alcool mais il s’en est sorti. C’est après cette dernière mésaventure qu’il a commencé à donner des conférences partout autour du monde.

J’ai eu l’occasion d’entendre cette conférence du commandant Robert Piché à trois reprises durant ma première carrière de technicien audiovisuel. Dans ma jeune vingtaine, en effet, je gagnais ma vie comme technicien audiovisuel. À chaque jour, mon travail consistait à installer de gros systèmes de son ainsi que des écrans et des projecteurs, dans le cadre de conférences organisées par des organisations aussi variées que des chirurgiens-dentistes ou des syndicats, ainsi que des grandes entreprises cotées en bourse telles que des pharmaceutiques et des compagnies de télécommunications. J’ai vu des dévoilements de produits en grandes pompes et des explications stratégies de marketing, des rencontres d’actionnaires furieux, des formations sur le rire : si j’avais obtenu un crédit universitaire pour chaque conférence que j’ai entendue, je détiendrais aujourd’hui plusieurs baccalauréats dans des domaines variés.

Le message important du commandant Piché

Je ne vais pas résumer ici le contenu intégral de la conférence du commandant. Je me contenterai de partager l’élément qui a eu un grand impact dans ma vie.

Selon Robert Piché, s’il a réussi à calmement poser son appareil, c’est grâce à sa capacité de diagnostiquer la réalité et de prendre des décisions en fonction des données:

« Lorsque Robert Piché était un débutant, à Air Gaspé, le chef pilote Mike Viens lui avait donné un conseil qui lui était resté en tête : “Si jamais tu te retrouves dans une situation d’urgence, mon jeune, prends une décision. S’il ne s’agit pas de la bonne décision, prends-en une autre. Mais surtout, ne reste pas assis à ne rien faire. Quand on est le commandant de bord, il faut agir.” » [1]

Ce conseil du chef pilote Viens a profondément marqué ma vie. Depuis lors, j’ai développé cette habitude de porter attention aux changements, parfois subtils, dans les situations de ma vie, et d’envisager la possibilité d’en changer le plan de vol en fonction des nouvelles informations.

Un principe qui a guidé le reste de ma vie

Lorsqu’une nouvelle donnée nous force à prendre une nouvelle décision, il faut prendre cette décision rapidement. Sinon, on risque de s’écraser dans l’océan.

Quand on sait qu’on s’en va dans le mur, il ne sert à rien de continuer de faire ce qu’on fait en tergiversant pendant des jours. Dès qu’on s’aperçoit d’un danger, il nous faut réagir rapidement et prendre les décisions nécessaires pour ramener les passagers à bon port.

Un message biblique

L’Ancien Testament est plein d’histoires qui démontrent la vérité dont Piché a témoigné devant moi. Pour n’en nommer que deux :

  • Lorsqu’Abram entend Dieu l’appeler à aller vers la terre qu’Il lui montrerait, il part en laissant tout derrière lui. (Il a pris une décision en fonction des faits nouveaux qui se sont amenés à lui) ;
  • Les prophètes n’ont cessé de rappeler à Israël qu’ils devaient se convertir, revenir vers l’Éternel, sans quoi ils encouraient des catastrophes qui sont effectivement arrivées. (Les Israëlites n’ont pas tenu compte des faits qui demandaient un changement de plan).

Même chose dans le Nouveau Testament:

  • Lorsque Jésus dit à Matthieu de le suivre, il se lève et le suit. (Il tient compte de cette nouvelle donnée pour son plan de vie : Jésus, le Messie, l’appelle à le suivre) ;
  • Lorsque Pierre découvre chez Corneille que l’Esprit-Saint est pour tout le monde, il le baptise sur-le-champ. (Il tient compte de la nouvelle donnée) ;
  • Lorsque Saul de Tarse conclut que ce Nazaréen est bel et bien le Christ, il cesse immédiatement de persécuter les chrétiens, à la grande surprise des adeptes de la Voie. (Il tient compte de la nouvelle donnée et il change radicalement son plan de vie).
  • Hérode Antipas ne tient pas compte de l’appel à la conversion de Jean le Baptiste, même s’il “craignait Jean, sachant que c’était un homme juste et saint et [qu’]il le protégeait. ; quand il l’avait entendu, il était fort perplexe, et c’était avec plaisir qu’il l’écoutait” (Mc 6, 20).

L’effet de Robert Piché sur ma vie

 

J’avais 22 ou 23 ans à l’époque où j’ai entendu la conférence de Robert Piché. Son conseil de prendre une décision et d’agir en conséquence s’est enraciné profondément en moi. Depuis ce jour, il a fallu que “mes bottines suivent mes babines”, c’est-à-dire que mes gestes devaient être conséquents avec les principes, valeurs, vertus et objectifs que je cherchais à atteindre, que je jugeais bons pour ma vie. Depuis lors, j’examine constamment ma conscience afin de trouver ce qui, dans mes gestes, mes paroles et mes pensées, ne concordent pas avec ces données:

  • Je dois cesser de faire ce que je sais qui ne fonctionne pas pour ma vie ;
  • Je dois commencer à faire ce que je dois faire pour rectifier une situation que je veux voir changer dans ma vie. 

Si j’écris ce texte aujourd’hui, c’est parce que j’ai pris conscience de ce qui me choque dans l’attitude de notre Église par rapport à l’évangélisation. Tout le monde s’accorde pour dire qu’il nous faut cesser de sacramentaliser la catéchèse, mais dans les faits on tolère trop facilement les résistances aux changements nécessaires. Pour moi, à cause de l’influence du commandant Piché et de son conseil, cela m’apparaît absurde et intolérable. S’ils ne modifient pas immédiatement le plan de vol, ceux qui sont aux commandes dirigent l’Église droit vers l’écrasement, et ce, malgré les avertissements contenus dans la Parole de Dieu et le magistère.

 

[1] CAYOUETTE, Pierre, Robert Piché aux commandes du destin, Libre Expression, 2010, p.8

 

Mathieu Binette

Mathieu Binette

Je suis père d'une famille de 7 enfants. J'étais cadre dans une compagnie de télécommunications avant de me consacrer à temps plein aux études en théologie. Je rends service aux communautés chrétiennes (paroisses, diocèses, mouvements, etc) en tout ce qui touche le web : contenus, sites, médias sociaux, etc. J'ai aussi étudié la conception sonore assistée par ordinateur en 2002. Outre les films et l'évangélisation, je suis passionné de généalogie et d'histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières publications

Blogue
Mathieu Binette

Comment débloquer des pages web habituellement réservées aux abonnés?

Dans ce petit tutoriel rapide, je vous montre comment débloquer des pages web habituellement réservées aux abonnés. Cela dit, je tiens à souligner l’importance de vous abonner aux sites que vous consultez souvent, car c’est grâce à ces abonnements que vos sites offrent du contenu de qualité.

Lire »
Blogue
Simon Lepage

Nous manquons de service après-vente !

L’Église n’est pas un concessionnaire automobile… pourquoi donc utiliser un tel vocabulaire? Parce que nous devrions nous inspirer de cette logique marchande pour apprendre.

Lire »

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Instagram

Gardons le contact!

Laissez-moi votre email pour recevoir des nouvelles de moi!