l'imam québécois Hassan Guillet

“Personne ne devrait tuer au nom d’une religion.” Vraiment, monsieur l’imam?

Cessons cette hypocrisie ! Nous mettre la tête dans le sable n’aidera pas la situation. L’islam est une religion violente et pour faire la volonté d’Allah, tout bon musulman doit exécuter les infidèles. J’encourage ceux qui ne sont pas de cet avis à lire le coran.

Bien sûr, des bien pensants me répondront, aussitôt que j’aurai publié ce commentaire, que les chrétiens ne sont pas mieux, qu’ils ont commis et commettent encore des crimes odieux au nom de leur religion! Mais vous savez quoi? C’est encore une hypocrisie, parce que le Maître qui a enseigné la Voie chrétienne, n’a jamais enseigné de tuer pour satisfaire son Père. Il suffit de lire l’Évangile pour comprendre que les chrétiens qui tueraient au nom de leur religion n’ont rien compris du message de Celui dont ils se réclament.

L’islam: religion “du livre”

Le coran est un livre supposément “descendu” par l’ange Gabriel (Jibril) et “révélé” au “prophète” Mohammed. Ce dernier est un guerrier et un obsédé par la sperme et le pipi. Il demande aux “vrais croyants” de se soumettre à sa loi haineuse et de tuer les infidèles.

Paix et tolérance?

Ceux qui disent que l’islam est une religion de paix et de tolérance manquent un bout de l’explication musulmane. Par paix, l’islam enseigne que la paix sera vécue LORSQUE TOUT LE MONDE SERA MUSULMAN. En attendant, c’est la guerre sainte. En ce qui concerne la TOLÉRANCE, le prophète enseigne aux musulmans de se tenir tranquilles et discrets pendant qu’ils sont minoritaires. Ensuite, une fois les musulmans devenus majoritaires, les “associateurs” (ceux qui associent le Christ à Dieu, bref, les chrétiens) devront se convertir à la “vraie religion” ou mourir décapités. 

Je n’invente rien. Tout cela vient du coran, dont il est interdit d’interpréter, puisque c’est, pour les musulmans, la parole de Dieu descendue de Dieu et inscrite telle quelle. Qui oserait contredire le Dieu, “celui qui fait entrer tout le monde dans le néant”? (L’un des 99 noms de Dieu dans le coran, que les chrétiens et les juifs associent plutôt au diable qu’à leur Père céleste). 

La bonne réaction chrétienne face à l’islam

Que faire, ceci étant dit? Rien, sinon prier. Aimer les musulmans comme Jésus nous a aimés : jusqu’à donner notre propre vie. Continuer d’annoncer la personne de Jésus Christ, visage de Dieu parmi nous, avec patience, dans la fraternité humaine. On doit reconnaître une chose: les musulmans craignent Dieu. C’est déjà un bon bout de chemin de fait. Il nous faut continuer à dialoguer des vrais enjeux, d’échanger sur l’identité véritable de Dieu. Dans le respect et la charité, mais sans accepter ces mensonges sur l’islam, une religion qui est loin d’être une religion de paix et de tolérance. 

 

Ce texte est ma réaction à l’article de François Gloutenay publié sur presence-info

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Laissez-moi un commentaire!

Le contenu vous a plu ou non? Auriez-vous une autre question dont vous aimeriez traiter?

Laissez-moi un commentaire!

Partagez cet article à vos amis

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin