Cher pasteur : t’es capable!

Comme vous le savez, il m’est urgent d’encourager les pasteurs à publier davantage de contenus sur internet. J’avais commencé à rédiger ce texte dans un courriel à mon pasteur, Nicolas Tremblay, mais j’ai jugé bon de joindre les actes à la parole, en publiant un contenu que j’écrivais déjà, de toute façon!

Cher Nicolas, que la grâce et la paix te soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!

Je sais que tu n’es pas enchanté à l’idée d’avoir un compte Facebook actif, mais suite à l’homélie que tu as donnée à la messe d’hier, j’ai aussi envie de te dire : « t’es capable! ».

  • T’es capable de garder un équilibre dans la gestion du temps que tu consacreras à ta présence en ligne : ce n’est pas parce que tu as un compte Facebook ou autres que tu en deviens l’esclave. À toi de mettre tes limites!
  • T’es capable de partager tes lectures et les sites que tu as visités et que tu as aimés. En tant que fidèle, je serais heureux de pouvoir mieux connaître mon pasteur en m’intéressant à ce qui l’intéresse.
  • T’es capable de partager aussi des intentions de prières et des photos des gens que tu visites. Cela aidera les paroissiens à mieux se connaître et à prier les uns pour les autres.
  • T’es capable de mettre en ligne tout ce que tu produis : vidéos, homélies, réflexions, etc. L’idée n’est pas de vouloir être une vedette, mais d’aimer les autres en leur partageant l’œuvre de tes mains. Lorsque cela ne les intéressera pas, ils feront comme tout le monde : ils « swiperont » vers le bas. Mais lorsque cela les intéressera, ils auront de quoi se mettre sous la dent qui les aidera à croître. As-tu eu la chance de regarder le documentaire « Derrière nos écrans de fumée », au sujet du fonctionnement des médias sociaux? Sans vouloir te vendre le punchs, leur but est de garder les gens le plus longtemps possible devant leur écran afin de leur passer le plus de pub possible. Bien que l’on ne puisse rien faire concernant la quantité de pubs, on peut offrir, sur les médias sociaux, du contenu qui pourrait les garder dans le sentier de la foi et de l’Église. Si c’est bon pour les vidéos de chats, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas bon pour témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ!

ATTENTION! Cela ne doit pas te demander plus de temps! Tu dois seulement utiliser d’autres outils pour faire exactement ce que tu fais en ce moment :

  • Au lieu d’utiliser Word pour écrire tes prédications ⇒ écris-les directement dans WordPress
  • Au lieu d’utiliser ton téléphone pour enregistrer et sauvegarder tes vidéos ⇒ enregistre-les directement sur Youtube
  • Au lieu de prendre une photo avec la caméra de ton téléphone ⇒ prends-la directement dans l’application Instagram
  • Au lieu d’envoyer un email pour recommander la lecture d’un article ⇒ partage le lien sur Facebook
capture décran wordpress
On retrouve, dans la barre d’outils de wordpress, tous les outils qu’on aime utiliser dans MS Word.

 

Où publier ton contenu?

Plusieurs options sont accessibles en un clic ou deux :

  • Sur le site web de ta paroisse. Si ta paroisse n’a pas de site web qui te permette de publier facilement des textes, des photos ou des vidéos, il est urgent que tu me contactes.
  • Sur evangeliser.net si le sujet concerne la formation de disciples missionnaires
  • Sur youtube, si c’est une vidéo.
  • Sur instagram si c’est une photo
enregistrer une vidéo directement sur youtube
Pour enregistrer une vidéo directement sur youtube, il suffit de vous connecter et de cliquer sur ce bouton

Où ne pas publier ton contenu?

  • Directement sur Facebook. Sers-toi plutôt de ce média social pour informer le monde que tu as publié du nouveau contenu.
  • Dans le feuillet paroissial. Tous les paroissiens ne lisent pas le feuillet paroissial. Encore moins ceux et celles qui ont besoin d’entendre une parole de vie et qui ne viennent pas à l’église. Penses à ceux que tu voies à l’occasion de funérailles, des sacrements d’initiation ou aux messes de Noël : les médias sociaux sont un moyen efficace de les rejoindre.

Tu produis déjà des contenus magnifiques qui ne demandent qu’à être vus par des millions de personnes. Je veux t’encourager à poursuivre ce que tu fais déjà. Sache que je suis là pour te soutenir dans ta démarche. Comme dirait Ginette Reno : « Encore un pas, un petit pas. C’EST BEAU! » Continue, t’es capable!

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laissez-moi un commentaire!

Le contenu vous a plu ou non? Auriez-vous une autre question dont vous aimeriez traiter?

Laissez-moi un commentaire!

Partagez cet article à vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin