Dans cet article, nous explorerons deux raisons pour lesquelles le site internet du cimetière de votre paroisse est un incontournable pour augmenter les revenus de celle-ci. 

Pourquoi le site internet du cimetière de votre paroisse est-il un incontournable pour augmenter vos revenus?

Les paroisses qui possèdent leur propre cimetière détiennent une richesse qui pourrait faire la jalousie de celles qui n’en ont pas. En plus d’être une source de revenus importante, les cimetières sont des lieux où l’on côtoie l’histoire et le patrimoine national. Le Québec est une terre propice à la généalogie à cause de la grande qualité de conservation de ses archives. Plusieurs sites web de cimetières ont d’ailleurs été créés par des historiens et généalogistes amateurs. Malheureusement, il leur a fallu pallier le retard technologique qu’accusent les Fabriques des Églises locales, qui manquent trop souvent de vision et se contentent de regarder dépérir leurs immeubles sans tenter de nouvelles avenues qui pourraient s’avérer salvatrices. Dans cet article, nous explorerons deux raisons pour lesquelles le site internet du cimetière de votre paroisse est un incontournable pour augmenter les revenus de celle-ci. 

Source de revenus

Inhumations

Pour tirer plus de revenus du cimetière de votre paroisse grâce à son nouveau site internet, vous devez savoir qui sont les gens qui visitent le site du cimetière de votre paroisse. Il y aura, en premier lieu, ceux et celles qui en sont à planifier leurs arrangements funéraires. Ces gens pourront être influencés dans leur décision de choisir votre cimetière plutôt qu’une niche dans un columbarium. Une belle page web, claire et concise, orientera le visiteur du site web du cimetière de votre paroisse vers une personne qui pourra ensuite offrir toutes les options pertinentes à leurs situations uniques. 

Dans le cas de ceux et celles qui décéderaient avant d’avoir pu procéder à des préarrangements, les chances sont grandes que leurs proches fassent une recherche sur Google pour trouver une ressource qui saura les accompagner dans les difficiles étapes à venir. À voir l’attitude du gouvernement provincial envers les religions [1], pendant la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, il est indubitable que les funérailles à l’église demeurent un choix toujours considéré par les familles. S’il est facile de parler rapidement à un humain chez vous, et que la manière de le rejoindre est claire et simple, il ne fait aucun doute que le nombre d’inhumations réalisées au cimetière de votre paroisse augmentera. 

Publicité

La publicité n’est pas à négliger non plus. En effet, les corporations funéraires locales n’hésiteront pas à contribuer à la santé financière de votre paroisse s’il leur est possible d’annoncer leurs services, à tout le moins de rappeler leur existence aux visiteurs de votre site web. Soyez assurés que s’ils pouvaient mettre la main sur votre cimetière, ils débourseraient le gros prix pour l’obtenir. 

J’ai photographié cette pierre tombale dans le vieux cimetière de la paroisse d’Oka

Patrimoine inestimable

Environ 25 000 généalogistes sont membres de l’une ou l’autre des 70 sociétés de généalogies réunies dans la Fédération Québécoise des Sociétés de Généalogie. Ces historiens en herbe ont besoin de sources fiables pour soutenir leurs recherches, et ils sont prêts à débourser des centaines des dollars pour accéder à des ressources telles que des registres ou des photos de pierres tombales et, dans leur cas, retrouver une sépulture disparue est un trésor inestimable (croyez-moi, je sais de quoi je parle!). Si le site internet du cimetière de votre paroisse permet de trouver ces précieuses données, vous pourrez en tirer un revenu, c’est certain! 

Trois exemples

 

Site web du cimetière St-Michel de Sherbrooke. Source image: capture d'écran.

Cimetière St-Michel

Le site web de ce cimetière, situé à Sherbrooke, permet non seulement de connaître la panoplie de services offerts par la corporation, mais aussi de chercher un défunt dans leur base de données. Si le nom du défunt que vous cherchez de s’y trouve, vous aurez l’information précise du terrain où il a été inhumé. Pour aller plus loin, le cimetière St-Michel pourrait offrir une visite virtuelle, captée par un drone (j’offre ce service). La corporation du cimetière aurait aussi avantage à utiliser plus d’appels à l’action qui incitent les visiteurs du site à entrer en contact avec un professionnel. C’est bien beau la technologie, mais il faut toujours viser à ce qu’elle encourage les contacts humains et à ne jamais enfermer les communications dans le virtuel. 

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges est peut-être le plus célèbre du Québec, son site web mériterait une mise à niveau à la hauteur de sa réputation. Source image: capture d'écran.

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges est sans doute le cimetière le plus célèbre du Québec. En plus d’offrir tous les services qu’on est en droit d’attendre d’un cimetière, il a assumé complètement son statut d’attraction touristique. En effet, une page de son site web dresse la liste des personnes célèbres, que vous pourrez retrouver facilement sur la carte satellite en faisant une recherche de défunt dans la base de données. 

Le site du Repos Saint-François est un modèle à suivre. Source image: capture d'écran.

Le Repos Saint-François d’Assise

Ce cimetière, situé à Montréal, est une véritable entreprise qui va même jusqu’à faire la publicité de ses services à la radio et dans les journaux, ce qui est un signe de la lucrativité de l’affaire. Sur la page d’accueil de leur site web, vous trouverez quatre appels à l’action qui répondent aux préoccupations de quatre types de visiteurs du site. Il est intéressant de voir que la corporation du cimetière va au-delà de la mission habituelle d’une telle société, en proposant de l’information sur le deuil, et même des groupes de soutien (virtuels, en temps de pandémie). Évidemment, il est possible de chercher le lieu exact de la sépulture d’une personne, mais un résultat positif à cette recherche vous donnera non seulement l’endroit exact, mais aussi une vue satellite sur le plan du cimetière. Dans une industrie en transformation, qui tend toujours davantage vers le privé et les rites areligieux, il serait impensable pour cet important cimetière de l’Est de Montréal de ne pas être présent sur internet.

Conclusion

C’est une honte de constater que certaines paroisses réussissent à perdre de l’argent avec leur cimetière, alors qu’il devrait être une source importante de revenus. Les Fabriques responsables de la gestion d’un cimetière paroissial ne devraient pas hésiter à se doter d’un outil de communications moderne et peu coûteux tel qu’un site web ; bien moins coûteux que des dépliants, et capable d’être trouvé par les personnes qui ont besoin d’information, au moment où ils en ont besoin. Le site internet du cimetière de votre paroisse, c’est l’équivalent d’avoir pignon sur rue sur la toile. C’est un impératif du XXIe siècle qui lui permettra d’augmenter ses revenus et contribuera à sauver votre paroisse. 

D’autres sites web sur les cimetières au Québec

Cimetières du Québec : Un site collaboratif qui recense les images de sépultures prises par des centaines de collaborateurs bénévoles (dont moi) dans pratiquement tous les cimetières de la province. 

Les Labelle : Une banque de données qui contient un inventaire des cimetières et d’autres lieux de sépulture du Québec, existants ou disparus. Un incontournable des généalogistes. 

Cimetière Saint-Charles de Québec : Comparable au cimetière Notre-Dame-des-Neiges pour son histoire, son prestige et son patrimoine. À visiter.

[1] Les célébrations religieuses sont limitées à 10 personnes, tandis que les funérailles permettent le rassemblement de 25 personnes, ce qui est un manque flagrant de cohérence dans les politiques du gouvernement et une démonstration non équivoque de l’hostilité de ce dernier envers la liberté de religion, considérée moins importante que la liberté de magasiner. En effet, dans les magasins, la capacité maximale des personnes à l’intérieur est déterminée par la superficie de ceux-ci, privilège refusé aux croyants de tous horizons. 

Laissez-moi un commentaire!

Le contenu vous a plu ou non? Auriez-vous une autre question dont vous aimeriez traiter?

Laissez-moi un commentaire!

Partagez cet article à vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin