Marie Hus, note biographique

cimetière de Chambly
Le nouveau cimetière Saint-Joseph de Chambly. Source image: paroissestjosephdechambly.com
L’église St-Joseph, à Rivière-des-Prairies (Mtl). Source image:
patrimoine-culturel.gouv.qc.ca

Marie Hus était la fille de Thomas Hust et de Marie Françoise Rouleau. Elle est la deuxième génération née en Nouvelle-France. Fait inusité, son père était un « Anglais de nation ». Elle est née et baptisée au début septembre 1724 à Rivière-des-Prairies.

Marie épouse mon ancêtre François Cazal au Sault-au-Récollet en 1746, où elle donnera naissance à ses deux premiers enfants: Louis, en 1747, et Véronique, en 1748, qui décédera malheureusement trois jours après sa naissance.

L’église de la Visitation-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie, au Sault-au-Récollet, tel qu’on pouvait l’admirer en 1920. Source image:
http://archivesdemontreal.com

On les retrouve ensuite à Chambly en 1750, où elle donnera naissance à son troisième enfant, une petite fille nommée Marie Anne. L’enfant atteindra l’âge adulte, mais la mère meurt le 10 avril 1750, deux semaines après l’accouchement. André François se mariera l’année suivante avec mon ancêtre Charlotte Deschamps Huneau.

Les restes de Marie Hus ont été transférés dans le deuxième cimetière de Chambly quand ils ont fermé le premier en 1881. C’est là qu’ils reposent, dans l’anonymat le plus total.

Voir la fiche de Marie Hus dans mon arbre généalogique

Mathieu Binette
A propos Mathieu Binette 109 Articles
Je suis père d'une famille de 5 enfants. J'étais cadre dans une compagnie de télécommunications avant de me consacrer à temps plein aux études en théologie. Pour arrondir les fins de mois, je rends service aux communautés chrétiennes (paroisses, diocèses, mouvements, etc) en tout ce qui touche le web : sites, médias sociaux, etc. J'ai aussi étudié la conception sonore assistée par ordinateur en 2002. Je suis passionné de généalogie et d'histoire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*